Tweet

Stations de sports d'hiver en France ne manquent pas d'imagination

Stations de sports d'hiver en France ne manquent pas d'imagination

09.10.2007: Stations de sports d'hiver en France ne manquent pas d'imagination

Cocktail d'idées originales, de versant en versant...

Coup de jeune sur la neige « nordique »

Paradis du ski de fond, les Montagnes du Jura s'emploient à proposer le plein d'alternatives, comme un parcours aventure dans les arbres possible en hiver à Métabief ou une « exploration » amusante des réseaux souterrains du Fort militaire des Rousses style spéléo ! On peut aussi tester le ski-joëring (ski dans un champ plat tracté par un cheval !) ou éventuellement apprendre le saut à ski (dont le massif est la patrie française) et se lancer toujours derrière une meute de chiens de traîneaux pour jouer les « mushers » ...

La station des Rousses propose en outre un concept ludique de promenade en ski de fond, le « baladaski » : une boucle de 13 km ponctuée d'aires de pique-nique ou de lieux de découvertes du patrimoine, et rythmée par un jeu du style « carte aux trésors » avec des énigmes à résoudre. De quoi motiver une escapade en famille, et donc encourager les enfants au skating. Ceux-ci disposent déjà des parcours « nordic park », circuits avec obstacles pour apprendre le ski de fond joyeusement...

http://www.lesrousses.com  

Plusieurs stations en Auvergne, dans les Pyrénées, le Vercors ou les pays de Savoie permettent aussi d'essayer le Télémark, pour retrouver le premier geste du ski (inventé au XIX ème siècle en Norvège) et un style néo-rétro élégant avec le virage en génuflexion. Cette pratique est encore marginale en France (dommage car elle a ses avantages !). Le mieux est de contacter un club de passionnés pour s'informer, de trouver un moniteur ESF spécialisé (école du ski français) et un magasin de sports qui loue le matériel spécifique (à la Clusaz ou Courchevel) : la panoplie comprend des skis étroits et des fixations à talon libre avec des chaussures plus souples et légères. Quelques heures suffisent pour s'adapter assez naturellement et descendre aisément les pistes bleues ou rouges...

http://www.talonlibre.com  (le site des passionnés de télémark en France)

http://www.esf.net( le site pour contacter l'une des 250 écoles de ski français)

Des escapades vers un chalet douillet

La plupart des stations proposent des soirées originales « balade et veillée » dans un chalet au sommet des pistes, un chalet isolé mais qui promet un bon repas dans une ambiance festive, version « cosy » ou « rustique » : on le rejoint en une demi-heure (ou plus) en raquettes, en ski de fond ou en télésiège « au clair de lune ». Après cette chaleureuse soirée, deux options : nuitée sur place si le chalet faut aussi gîte/auberge ou descente amusante à la lampe torche (on peut imaginer aussi la version « luge »).

Exemples dans la charmante station-village de Combloux, voisine de Megève (pas moins de 3 chalets restaurants d'altitude proposent la formule), à Serre-Chevalier (chalet-hôtel 2* le Pi Mai), à Montchavin / La Plagne (auberge du Sauget), à Saint-Gervais (chalet-hôtel 3* l'Igloo), à Samoëns (chalet gîte du lac de Gers), etc...

http://www.combloux.com

http://www.serre-chevalier.com

http://www.st-gervais.net

http://www.la-plagne.com  

http://www.meribel-neiges.com   et http://www.meribel-charme.com

Le refuge du Roc de la Pêche, en amont de Pralognan-la-Vanoise, propose un dépaysement plus accentué car il faut compter deux heures de montée en raquettes ou ski de randonnée sur un chemin non déneigé pour atteindre un environnement très sauvage au coeur du parc national de la Vanoise mais aussi le confort atypique du lieu, espace sauna et jacuzzi compris. http://www.rocdelapeche.com/  

Glisse motorisée

La motoneige promet aussi de belles sensations « après le ski » sur un circuit ou en vitesse de croisière sur un itinéraire précis et respectueux de l'environnement (à partir de 17 h, sur des chemins balisés et loin des habitations).

Avec seulement une quarantaine de prestataires, professionnels consciencieux, ce loisir ne se pratique pas de manière débridée comme dans les grands espaces canadiens. Il se doit d'éviter les nuisances, si décriées par les écologistes, pour offrir alors une balade grisante à la tombée du jour. L'excursion est obligatoirement encadrée par un moniteur, l'engin puissant comme une moto se conduisant en fait très facilement si l'on garde la tête froide.

- Un prestataire à Courchevelhttp://www.chardonloisirs.com/hiver_indiv.htm

- Un prestataire à Méribel http://www.meribelexperience.com/

  

Visite des installations, pour s'instruire

Les sports d'hiver, version « tourisme industriel » ? Une initiative originale qui obtient un vrai succès.

- L'un des exploitants des remontées mécaniques de Méribel (fleuron des Trois Vallées) propose ainsi une visite gratuite dans les coulisses des télécabines ou de l'unité de production de neige de culture : des bijoux de haute technologie. Il suffit de se présenter à la caisse des remontées mécaniques de la Chaudane (tous les mercredi soir). De même, se présenter (pas de réservation téléphonique) à 17 h30 pour embarquer éventuellement dans une chenillette de damage dernier cri (2 passagers pour 2 engins, les places sont limitées). Le skieur profane découvre ainsi durant une heure le travail « pointu » du pilote de l'engin surpuissant (plus de 200 CV) au cockpit high-tech digne d'un vaisseau spatial.

http://www.meribel-alpina.com/   

- L'exploitant du domaine skiable Paradiski (réunissant la Plagne et les Arcs) proposent aussi une visite découverte des machineries impressionnantes du plus moderne téléphérique du monde : le Vanoise Express (cabines à étage, pour 200 passagers)

http://www.paradiski.com  

Ailleurs, on propose aussi des excursions en chenillette « tourisme » pour les séjournants non skieurs, pour « explorer » les glaciers : à l'Alpe d'Huez, aux 2 Alpes, à Courchevel.

La montagne d'hiver, sans les skis

Les stations redoublent de créativité pour compléter leur animation : ici une piscine chauffée en plein air (on nage juste en sortant la tête dans une nuée de vapeur au milieu de la neige !), là une patinoire (l'apprentissage du patin à glace s'appuie sur le même sens de l'équilibre que pour le ski), et encore des stages de yoga ou d'aquarelle, des pistes de bowling ou un baptême de l'air en avion ou hélicoptère si l'on souhaite casser sa tirelire.

- On peut retrouver un cocktail d'activités par exemple à Courchevel : http://www.courchevel.com/  

- Toutes les autres propositions des 100 plus importantes stations françaises : www.skifrance.fr

 

- Maison de la France, Bruxelles - aussi photos copyright

Permanent-URL: http://www.automobilsport.com/stations-de-sports-hiver-france-rousses-baladaski-nordique-auvergne-vercors-savoie-pyrenees-telemark-la-plagne-courchevel-moniteur-esf---28857.html

09.10.2007 / MaP

More News

Réouverture du château des Ducs de Bretagne début 2007 à Nantes
01.03.2007
Après 15 ans de travaux dont 3 de fermeture totale, le Château des Ducs de Bretagne, construit au 13ème siècle sur une muraille gallo-romaine encore visible, rouvre ses portes début 2007. Il abritera un nouveau musée d’histoire dont la scénographie a été conçue par l’architecte muséographe Jean-François Bodin, qui permettra de comprendre cette ville singulière et more >>

19.01.2005
more >>
2001-2020 copyright automobilsport.com