Premier meeting Sprint Proto 2L du Val de Vienne avec deux nouvelles victoires

Premier meeting Sprint Proto 2L du Val de Vienne avec deux nouvelles victoires

07.05.2008: Premier meeting Sprint Proto 2L du Val de Vienne avec deux nouvelles victoires

J'y ai remporté deux nouvelles victoires et accentué mon avance à la tête du Championnat de France...

Un mois après le premier meeting catalan, les concurrents du Sprint Proto 2 Litres se sont donnés rendez vous sur le circuit du Val de Vienne afin d’en découdre de nouveau. David et PALMYR, son équipe, ont à coeur de continuer la série victorieuse entamée il y a bientôt un an. L’opposition s’est organisée depuis Barcelone, Damien Toulemonde est rejoint par un certain Jean Philippe Dayrault dont la réputation n’est plus à faire. Nos trois protagonistes évolueront sur un modèle similaire, la nouvelle Norma M20F.

Malgré cela, le résultat restera identique à celui de Barcelone. Un magnifique Hat Trick (2 poles, 2 victoires, 2 meilleurs tours) au volant de sa Norma du "Picard Racing", viendra récompenser les efforts de toute l’équipe.

Nous voilà de retour dans la Vienne, théâtre de la première victoire du binôme Palmyr / Zollinger. C’était en 2002 en Formule Ford. Depuis, ce circuit a une place particulière dans le coeur de notre pilote. La Norma M20F, arrive sur place avec sa nouvelle décoration aux couleurs du "Picard Racing".

« Nous arrivons sur un de mes circuits préférés, il est d’un style technique vraiment particulier. Quand vous disposez d’un matériel parfaitement réglé c’est un bonheur de sauter d’un virage à l’autre en ralentissant un minimum l’auto. Je pense que nous allons y être très bien. Mais il ne faut pas négliger Damien avec sa nouvelle voiture et bien sur Jean-Philippe Dayrault qui, je pense, fera tout pour truster la première marche du podium, ça risque d’être "chaud"…»

Notre ami ne sait pas si bien dire. En effet dès la première séance qualif, le ton du week-end est donné. Le match à trois aura bien lieu. Zollinger décroche la première pole position devant Dayrault et Toulemonde. Preuve de l’intensité de la bataille, ils sont tous les trois regroupés en soixante millièmes de seconde…

« C’est bien ce que je pensai, la lutte est très serrée. Trois pilotes en soixante millièmes de seconde ça commence à être sympa… Mais sur cette première qualif, j’ai mal interprété les infos fournies par mon équipe et je pense que je pouvais faire un peu mieux. Nous verrons bien lors de la deuxième séance.» Visiblement, notre pilote Franc-Comtois a une bonne connaissance de son potentiel, puisqu’il améliore son premier chrono d’une demie seconde, et relègue Toulemonde à trois dixièmes, Dayrault, lui, est repoussé à plus de six dixièmes…

« Je me suis encore arrêté pendant la séance pour quelques petits réglages. Je sors des stands à quatre minutes de la fin. J’ai juste eu le temps de faire deux tours rapides et je finis par décrocher la pole sous le drapeau à damier. Vivre une qualif avec une telle intensité, et y décrocher les deux poles positions fut un grand moment…»

Les deux courses de vingt cinq minutes sont programmées samedi après midi. La lutte en tête du peloton risque d’être à couteau tiré, à moins que David nous réserve un début de course comme il en a le secret, en tout cas c’est ce que nous lui souhaitons…

Un départ parfait du pilote PALMYR, suivi d’une séance qualif. de quatre tours avant de se retrouver dans le trafic et l’écart est creusé, il monte même à une dizaine de secondes, d’autant que Dayrault et Toulemonde se disputent âprement la deuxième position, qui revient finalement dans la besace de ce dernier.

« Scénario parfait pour cette première course. J’ai pu m’échapper dès les premiers tours et les laisser s’expliquer. J’ai géré dans le trafic pour ne pas prendre de risques inutiles, et quand Damien a récupéré la deuxième place l’écart s’est mis à diminuer, j’ai alors remis un peu de rythme. Si bien que je réalise le meilleur tour en course dans le dernier tour…»

La deuxième confrontation a lieu quatre heures plus tard. La Norma M20F du "Picard Racing", a subi quelques retouches au niveau du setup pour compenser l’usure des pneumatiques. Toutes l’équipe est confiante sur la possibilité de réaliser le weekend parfait, même si la pression est palpable…

Mais cette fois le scénario sera un peu plus compliqué. David loupe quelque peu son envol, Dayrault en vieux briscard expérimenté s’infiltre à l’intérieur. Il faut maintenant reprendre son bien rapidement. Première tentative à l’aspiration dans la longue ligne droite, freinage côte à côte, mais Jean Philippe repousse l’échéance.

Quelques centaines de mètres plus loin, au célèbre virage du " Trop tard ", Dayrault ne pourra tenir plus longtemps, il confirmera l’appellation de ce virage ; un freinage hyper tardif, un léger blocage de roue et David saute à la corde pour reprendre le leadership. Damien en fera de même dans la boucle suivante.

Ce dernier revient même dans les échappements du leader dans le trafic, ce qui oblige le pilote de la Norma N°1 à attaquer davantage pour se ménager une petite avance. Et franchir de nouveau la ligne d’arrivée en vainqueur…

« Quelle course !!! J’ai complètement raté mon départ, Jean Philippe en a profité, mais je ne me suis pas affolé, je savais que je pourrais reprendre le commandement. La première tentative à échoué, mais pas la seconde.

Faire craquer Dayrault n’est pas chose courante…

Ensuite Damien a maintenu la pression, et je me suis vraiment éclaté au volant d’une voiture proche de la perfection, en pleine bagarre avec Damien les chronos se sont affolés. J’ai amélioré la pole de sept dixièmes et signé par la même occasion le record de la piste. Génial !»

Suite à ce résultat optimum, notre pilote Mandubien accentue son avance en tête du Championnat.

La semaine va être de courte durée, puisque toute l’équipe PALMYR va prendre la direction du circuit de Dijon Prenois pour le second rendez vous de la WEC Formula Renault 2.0 David étant également leader de la Challenger Cup (Championnat B), il y a de fortes chances qu’on l’y retrouve derrière le volant d’une Tatuus FR 2.0, ou d’une voiture du GT FFSA. Avis aux amateurs…

Le prochain rendez vous du Sprint Proto aura lieu à Magny-Cours, les 31 mai et 1 juin prochains.

 

- David Zollinger www.david-zollinger.com  - Tél. : +33 (0)6 88 57 87 40  aussi photos

Permanent-URL: http://www.automobilsport.com/david-zollinger-sprint-proto-val-de-vienne-nouvelles-victoires-tete-championnat-de-france---37050.html

07.05.2008 / MaP

More News

Un, dos, tres ... Viva la Norma !!!!!!
09.04.2008
CHAMPIONNAT DE FRANCE SPRINT PROTO 2L… Épreuve de Barcelone du 05/06 Avril 2008  Sprint Proto – Norma M20 F La trêve hivernale de David Zollinger a pris fin en ce début de printemps. Notre pilote Franc Comtois s’est illustré lors des Coupes de Pâques de Nogaro (voir fin du comp more >>
FFSA Dijon Prenois - Presque à la maison
03.07.2007
CHAMPIONNAT DE FRANCE SPRINT PROTO 2 L, VHC, GT... Épreuve de Dijon Prenois du 07 et 08 juillet 2007 Dijon Prenois – Série FFSA VdeV Nous voici revenus aux programmes principaux de David. Le rendez vous est donné à tous, ce week-end, en terre bourguignonne, sur le temple de la vitesse Française, à Dijon Prenois. C’est un week-end chargé qui attend no more >>
Challenge Roadster Cup – 12H de SPA
03.07.2007
« David Zollinger aux 12 Heures de SPA...» CHAMPIONNAT BELGE BTCS... Épreuve de SPA FRANCORCHAMPS du 09 juin 2007  C’est sur un sympathique Roadster Cup que David prend part aux 12H de Spa. Un très bon entraînement pour le pilote Mandubien, qui a parfait sa connaissance du circuit (modifié cet hiver), et son roulage de nuit. La course a malheureusement more >>
David garde le casque hors de l’eau….
06.06.2007
Le meeting de Magny Cours s’est déroulé sous une météo capricieuse, se rapprochant plus de la mousson par moments. David en a profité pour faire ses débuts en VHC sur l’épreuve phare de la saison : les 12 Heures de Magny Cours. Il franchira la ligne d’arrivée en septième position. Du côté de l’enduranc more >>
Zollinger attaque sa 8 saison pied au planché…
20.04.2007
CHALLENGE EUROPEEN ENDURANCE MODERNE Sport proto 2l.. Grand Tourisme, Formule Renault 2.0, et Sprint Proto 2l. David en est bien conscient, il lui est obligatoire de parler couramment anglais pour la suite de sa carrière qu’il désire internationaliser rapidement. La pose hivernale aura do more >>

14.12.2005
more >>
2001-2022 copyright automobilsport.com