Seule la victoire est jolie !

Seule la victoire est jolie !

03.08.2009: Depuis les 1000 Km de Jarama en 2006, Pescarolo Sport n’avait plus gagné. Cherchez l’erreur …. cela coïncide avec le règlement ACO sur les équivalences essence/diesel. Trois ans de semi-pénitence, avec tout de même de

Depuis les 1000 Km de Jarama en 2006, Pescarolo Sport n’avait plus gagné. Cherchez l’erreur …. cela coïncide avec le règlement ACO sur les équivalences essence/diesel. Trois ans de semi-pénitence, avec tout de même de nombreux podium.

Enfin une victoire ! et quelle victoire !



Ce résultat ne pouvait mieux arriver qu’en cette période difficile, et en alignant une seule Pescarolo-Judd pour la 3ème course du Le Mans Series, Henri Pescarolo savait qu’il prenait un risque. C’est vrai aussi qu’en 2006, le fameux grand chlem des Verts avait été réalisé avec une seule voiture, et 5 victoires sur 5 courses.

Pilotes, ingénieurs, mécaniciens, encadrement, tous savouraient en connaisseurs la joie d’une course exceptionnelle, de nuit, sur le nouveau circuit portugais de l’Algrave, Certaines équipes avaient déjà tourné à Portimao, mais pour les pilotes Pescarolo Sport ce circuit était une complète découverte. Peu de lignes droites, des virages en aveugle, et des « tobogans » impressionnants, mais un circuit bosselé et qui mit à rude épreuve les organismes des pilotes et les mécaniques.

Claude Galopin avait apporté depuis les 24 Heures quelques modifications sur la Pescarolo-Judd, et en attendait une fois encore de grandes satisfactions. Dès les essais libres, la voiture se révélait rapide et pointue, elle ne quitta jamais la seconde place. Malheureusement la séance de qualification se montrait décevante, avec un 7ème temps seulement.

Cela promettait un départ compliqué pour JC Boullion, avec la mission de remonter vers la tête de la course. Il ne lui fallut que 23 tours pour se trouver dans le sillage de l’Aston de Mücke. Il lui mis alors une telle pression que l’Aston partit à la faute. La Pescarolo-Judd pris la tête au 45ème tour. Il donnait le volant à Tinseau pour le 3ème relais en tête, devant la Lola-Aston Martin 007 et l’Oreca N°10.

Tinseau restait devant, jusqu’à ce qu’il nous annonce qu’il avait un problème à l’avant-gauche. On le fit donc rentrer beaucoup plus tôt que prévu, C’était un morceau de la pelouse synthétique coincé sous le capot avant. On en profita pour lui changer les pneus, mais ce retrouvant 3ème, il maintint la pression sur la concurrence. Au fil de ravitaillements la Lola et la Pescarolo se relayaient au commandement.

Toujours dans le même tour, et à quelques secondes d’écart, l’Oreca de Senna/Monteiro ne parvenait pas à s’intercaler, mais ne perdait pas le contact.

Petit incident, grosses conséquences : cela venait modifier complètement la stratégie de course pour l’équipe sarthoise. Lorsque Boullion reprenait le volant, grignottant seconde après seconde l’écart avec l’Aston Martin de tête, il devait absolument prendre 30 ‘’ d’avance pour pouvoir effectuer un ultime ravitaillement à 4 tours de la fin de course, en conservant sa première place.

Boullion le fit avec tellement de talent qu’il gagnait de 1 à 2 ‘’ par tour sur l’Aston de Mücke, et s’assurait une marge de plus d’un demi-tour pour franchir la ligne d’arrivée en tête. Ce fut donc une course exceptionnelle de maîtrise et de stratégie,magnifiquement servie par un duo de pilotes de grande qualité.

L’équipe technique démontrait une fois de plus l’étendue de sa compétence et sa cohésion, et les arrêts au stand ultra rapides concourraient bien évidemment au résultat final.

Jamais au cours des 1000 km l’écart entre l’Aston Martin et la Pescarolo n’atteignit un tour. Le spectacle fut donc grandiose pour ceux qui suivaient cette bataille sur le circuit ou à la télévision. Mais pour ceux qui vivaient cette course dans le secret du stand Pescarolo Sport, et en particulier pour Jean Py venu soutenir ses troupes, le suspense était à son maximum lors du dernier arrêt de Boullion.

La qualité et la quantité de messages de félicitation confirment, s’il en était besoin, l’attachement du public et des partenaires à Pescarolo Sport.


photo DPPI copyright

Championnat Le Mans Series 2009 :


Classement équipe après 1 000 Km de l’Algrave :

Pescarolo Sport : 1er avec 26 points
Devant Lola-Aston Martin 22 points et Oreca 12 points
Classement pilotes après 1 000 Km de l’Algrave :
Boullion/Tinseau : 1er avec 26 points
Devant Charouz/Enge/Mücke : 22 points

Seule la 1ère place au classement constructeur échappe à Pescarolo Sport, qui n’alignait qu’une seule voiture dans cette catégorie LMP1, mais qui reste à 3 points seulement de Lola, avec 29 points.


- Madie Pescarolo -  photo Luc Depiesse automobilsport.com et DPPI

Permanent-URL: http://www.automobilsport.com/pescarolo-sport-victoire-1000km-algarve-judd-boullion-reglement-aco---67544.html

03.08.2009 / MaP

More News

1000km de l'Algarve
27.07.2009
Pour Pescarolo Sport, les podiums de Barcelone et de Spa sont maintenant bien loin ! Deux mois et demi que le petit monde des Le Mans Series ne s’est pas rassemblé. Il y a bien eu l&rsquo more >>
Une édition des 24 Heures du Mans 2009 qui promettait beaucoup à Pescarolo Sport.
15.06.2009
Ce sont deux magnifiques prototypes qui étaient engagés par Pescarolo Sport : une Pescarolo-Judd, fruit du travail de toute l’équipe durant l’intersaison, et qui avait déjà permis de placer le team et ses pilotes en tête du Championnat Le more >>
24 heures Le Mans - Qualifications
12.06.2009
Une séance d’essais qualificatifs qui marque une formidable évolution dans l’ambiance au sein de Pescarolo Sport : enfin la possibilité de se battre pour les premières lignes ! L’équipage de la N more >>
La Peugeot 908 HDi FAP Pescarolo: Baptême de piste à Magny-Cours
30.05.2009
Le planning de préparation des 24 Heures du Mans s’est accéléré, et c’est à peine revenus des 1000 km de Spa, que quelques mécaniciens de Pescarolo Sport sont allés terminer la construction de la &la more >>
Joao Barbosa confirmé sur la Pescarolo-Judd N°16
28.05.2009
PESCAROLO SPORT est très heureux de confirmer la présence de Joao Barbosa pour les 24 Heures du Mans.   Joao partagera le volant de la Pescarolo-Judd n°16 avec Christophe T more >>
Deux journées de travail et meilleur temps au Circuit Bugatti
28.04.2009
ESSAIS LMS SUR LE CIRCUIT BUGATTI : DEUX JOURNEES DE TRAVAIL ET LE MEILLEUR TEMPS POUR PESCAROLO SPORTLes Pescarolo-Judd N° 16 et N°17 se sont présentées toutes les deux sur le circuit Bugatti du Mans dans leur livrée more >>
Stage d’oxygénation à Méribel pour les pilotes Pescarolo Sport
10.04.2009
Dans la foulée de leur premier week-end de course de 2009, les 4 pilotes LMS engagés sur les Pescarolo ont débarqué à Méribel pour un stage en altitude. Un programme sportif les attendait more >>
Á 14 secondes du bonheur !
06.04.2009
Quand Christophe Tinseau franchit la ligne d’arrivée des 1000 Km de Barcelone à 14 secondes de Stephan Mücke sur sa Lola–Aston Martin, toute l’équipe Pescarolo Sport aurait dû exp more >>
Equipage de choc pour la 908 HDi Fap engagée aux 24h du Mans 2009
31.03.2009
PESCAROLO SPORT avec les pilotes:JEAN-CHRISTOPHE BOULLION, SIMON PAGENAUD, BENOÎT TRÉLUYER L’équipage retenu par Pescarolo Sport pour piloter sa Peugeot 908 HDi FAP aux prochaines 24 Heures du Mans suscitait beaucoup d’intérêt auprès du public ; ce sont finalement Jean-Christophe BOULLION, Simon PAGENAU more >>
Les équipages à Barcelone
29.03.2009
Certaines décisions sont longues à se prendre, et la désignation des équipages pour la première course du Championnat Le Mans Series a demandé beaucoup de réflexions chez Pescarolo Sport. Expérience, compétence, talent, complémentarité et relations humaines font partie des critéres retenus. Sur la Pe more >>
Pescarolo Sport annonce un partenariat avec CELEBFILMS
26.03.2009
Un partenariat particulièrement original vient d’être conclu entre Pescarolo Sport et la société de production, CELEBFILMS.CELEBFILMS a produit un « road movie » qui retrace l’itinéraire de deux demi-frères traversant la France du nord au sud en voiture électrique. Une comédie l& more >>
Pescarolo Sport engagera une Peugeot 908 HDi FAP aux 24 Heures du Mans 2009
26.02.2009
L’annonce par l’ACO de la liste des engagés pour les prochaines 24 Heures du Mans révèle un secret jusqu’ici bien gardé : Peugeot Sport a choisi de confier à Pescarolo Sport l’engagement d’une Peugeot 908 pour renfor more >>
Crans Montana hosts Pescarolo drivers’ winter training camp for second successive year
20.12.2008
Primat was once again joined in the Swiss Alpine resort by 2008 co-driver Christophe Tinseau – with whom he finished best petrol LMP1 car at Le Mans (7th overall) and Pescarolo Sport team mates Romain Dumas (LMP2 more >>
LMS 2008 - Awards Ceremony : Pescarolo Automobiles twice on the podium
24.11.2008
The traditional Awards Ceremony closing the 2008 LMS Championship took place in Paris on last Saturday 15 November. All the Very Important Persons of the Endurance world met for what certain journalists called a "serious" evening! For the f more >>
A podium at Silverstone adds a beautiful finish to the 2008 season
17.09.2008
Motor racing is not an exact science, fortunately! Who could have predicted a podium for the n°16 Pescarolo following the Silverstone 1000km tests? Those who bet on the trifecta of Audi/Lola/Pescarolo must have won big with the more >>
Pescarolo heads up to Silverstone
10.09.2008
1000 KM of SILVERSTONE 2008 Teams are already concentrating on 2009. Saturday next, the A more >>
1000 Km Nürburgring: 15/16/17 August 2008
12.08.2008
First race after the 24 hours of Le Mans and penultimate race of the 2008 season The race of the 24 Hours genuinely left its marks, both mentally and physically! The particularly difficult race permitt more >>
Victory for Pescarolo Sport in the "Petrol Engine" category!
16.06.2008
LE MANS 24 HOURS: PESCAROLO AUTOMOBILES : 4 CARS REACH THE FINISH LINE PODIUM FOR THE PESCAROLO LMP2 Pescarolo-Judd #17 : 7th overall classification / LMP1 1st non official « petr more >>
Pescarolo sport toujours en tête des « essences » mais gros crash pour la N°16
12.06.2008
Alors que l'essentiel avait été réalisé par l'équipe Pescarolo Sport qui s'était maintenu pendant tous les essais en tête des "essences" et alors qu'il ne restait à chaque pilote qu'à se qualifier de nuit, un drapeau rouge arreta soudain la séance, aucune liaison radio de nos pilotes nous avait inquiétés. Lorsque toutes les voitures regagnèrent les stands, il en manquait deux : u more >>
2001-2022 copyright automobilsport.com